Un usinage cryogénique combiné à une microlubrification :

l’idée n’est pas nouvelle et il y a déjà eu diverses études universitaires à ce sujet. Mais les attentes importantes que soulève cette combinaison n’ont pas été satisfaites jusqu’ici. A quoi est-ce dû ? De notre point de vue, les universités ont toujours échoué à cause de la consommation trop élevée de lubrifiant des systèmes de pulvérisation testés. Et c’est précisément ici que réside le grand avantage d’Unilube. Car nous sommes le seul fournisseur de microlubrification à nous contenter d’une fraction réduite de lubrifiant [comp. Pourquoi cela fonctionne-t-il ?]. Dans l’usinage du titane et de superalliages, nous avons également atteint jusqu’ici de très bons résultats sans gaz liquéfié comme le CO2 et l’azote. Car l’usinage purement cryogénique n’est pas une solution optimale du point de vue des coûts et de l’efficacité énergétique et ne nous paraît donc pas appropriée. Notre approche serait de mélanger à notre jet d’air du gaz liquéfié issu d’une cartouche pour obtenir un effet de refroidissement supplémentaire. Il est évident que le refroidissement est nécessaire mais, en même temps, renoncer complètement à la lubrification serait une énorme erreur. L’enlèvement de copeaux nécessite toujours les deux composantes de la lubrification par refroidissement. Cette tâche, Unilube l’a déjà aujourd’hui parfaitement résolue.

Usinage quasi-sec avec la technique du tube vortex :

Il serait tout aussi efficace de passer à une solution alternative en renonçant complètement à l’utilisation de gaz liquéfié et en misant sur la combinaison avec un Système de Lubrification Minimale. Ici, le jet d’air provient en partie d’un tube vortex qui génère un air comprimé très chaud d’un côté et très froid de l’autre, jusqu’à -40°C, ceci grâce à une mécanique des fluides bien peaufinée. Combiné aux systèmes éprouvés de lubrification minimale d’Unilube, on obtient un produit unique en son genre.

Montre une couche de glace gelée avec des bulles d'air emprisonnées. Symbole du froid dans l'usinage cryogénique avec Unilube.

Faire encore mieux avec ce qui est bien – prêt pour le défi ?

Si vous n’avancez plus dans l’usinage du titane ou d’autres matériaux spéciaux : Nous sommes volontiers là pour vous, nous vous accompagnons grâce à des astuces ou nous développons à vos côtés une solution pour l’avenir.

Cet article de blog vous a-t-il plu ? Abonnez-vous à notre Newsletter et nous vous informons tous les mois sur les connaissances techniques actuelles en lien avec l’usinage quasi-sec.

Montre une fraise avec alimentation interne en liquide de refroidissement (IKZ) une fois debout, une fois en rotation. Un lubrifiant avec un marqueur fluorescent est utilisé pour cela. Le lubrifiant fluorescent s'éclaire fortement et est clairement visible. Le résultat de la recherche d'Unilube sur la lubrification en quantité minimale. Concepts du futur

Lubrifiant haute performance fluorescent

Bien choisir l’emplacement du contrôle du processus Un contrôle efficace de la microlubrification a-t-il une chance sur les machines-outils ? Peut-on …

Montre un tas de copeaux de métal. Symbole de recyclage efficace des copeaux métalliques avec Unilube. Discussion technique

Recyclage des copeaux métalliques

Méthodes durables, pleines d’avenir et créatrices de valeur pour le recyclage des copeaux métalliques. Tôt ou tard, les copeaux métalliques, …

Affiche le logo du magazine spécialisé Machines Production, sujet du travail des métaux Article de presse

Performance d'usinage et respect de l'environnement

L’article de presse suivant est paru dans l’édition spéciale n° 1089 de « Machines Production » le 30 avril 2020 à la …

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin